IZNOGOUD

Les Aventures du bon Calife Haroun el Poussah débutent en 1962 dans Record, mensuel de bandes dessinées édité par la Bonne Presse. Très vite, l’infâme Vizir Iznogoud vole la vedette au Calife et devient le héros de la série … Il veut être calife à la place du calife !

> Voir tous les albums d’Iznogoud
> L’actu d’Iznogoud

Dès 1966, la série Iznogoud est publiée en albums, aux Editions Dargaud, Glénat, puis aux Editions Tabary. Parallèlement à Record, l’hebdomadaire Pilote publie à partir de 1968 les Aventures du Grand Vizir Iznogoud.
Le Journal du Dimanche choisit à partir de 1974, le personnage d’Iznogoud pour commenter l’actualité.

Puis on le retrouve dans Circus en 1981.

A la mort de René Goscinny, en 1977, Jean Tabary, déjà scénariste de ses autres séries (Totoche, Corinne et Jeannot ), poursuit seul les histoires du Grand Vizir.

En 1991, le « Prix Iznogoud » est créé dans le cadre du Festival « Humour et Eau salée » de Saint Georges de Didonne en Charente Maritime.

Ce prix récompense chaque année une personnalité (politique, sport, culture ) ayant subi un échec remarquable ! Le président du jury de ce « trophée du perdant » est André Santini, Député-Maire d’Issy les Moulineaux.

C’est en 1992 que la Société de production Saban International Paris se rapproche des Editions Tabary pour l’adaptation en série animée des Aventures d’Iznogoud. De nombreux diffuseurs internationaux s’associent au projet, tous motivés par la volonté de réaliser cette série de prestige adaptée d’un des fleurons du patrimoine de la bande dessinée française.

La première diffusion s’opère en 1995 sur Canal , aujourd’hui encore plus de 40 pays programment la série, en France elle fait régulièrement le bonheur des jeunes téléspectateurs notamment pendant les vacances scolaires !

En 2002 Iznogoud a fêté ses 40 ans, 2003 a été une année de préparation intense et 2004 a affiché une belle l’actualité ! En effet, un nouvel album est paru au printemps « La faute de l’ancêtre » et Patrick Braoudé tournait l’adaptation cinématographique de cette série. Le film est sorti en février 2005 et 3 millions de spectateurs ont pu découvrir IZNOGOUD sous les traits d’un surprenant Mickaêl Youn.

Iznogoud, c’est l’incarnation de l’obstination, l’acharnement, l’entêtement et surtout de la cruauté, car il veut être Calife à la place du Calife à tout prix !

Autour de cette ambition démesurée, mais jamais concrétisée, se sont créées des dizaines d’histoires émaillées de traits d’humour, d’allusions à des situations qui parlent aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

PERSONNAGES CLÉ

HAROUN EL POUSSAH, le bon Calife, est quiet. Il est foncièrement bon, ne voit le mal nulle part, et surtout pas en Iznogoud. Il a une haute idée de son Grand Vizir, toujours de bon conseil, quoique ayant des idées un peu farfelues parfois et pour cause !

DILAT LARATH, le fidèle homme de main d’Iznogoud, malgré son nom, ne rigole pas tous les jours. Il aurait 1000 raisons de se rebeller face à la tyrannie de son maître pour lequel il est à la fois tête de turc et cobaye, mais il reste le serviteur très loyal toujours là pour consoler son patron !

LES PERSONNAGES SECONDAIRES sont particulièrement importants dans l’univers d’Iznogoud. Ces personnages particulièrement exotiques et comiques portent systématiquement des nom-calembours, ils apparaissent à chaque détour de l’histoire, nous réservant en permanence de nouvelles surprises.

Un personnage d’actualité : Iznogoud fait partie des principaux personnages de bande dessinées qui ont réussi à « vieillir » sans se démoder. Les plus connus sont Astérix, Lucky Luke, Gaston Lagaffe et Iznogoud.

CHIFFRES CLÉ
> 28 Albums en 45 ans
> Une série d’animation de 52 épisodes de 13 minutes
> 10 millions d’albums vendus à travers le monde
> Des albums traduits en 15 langues
> Un dessin animé diffusé dans plus de 40 pays
> Plus de 250 pages de fans dédiées sur internet
> Un film vu par 3 millions de personnes
> 500 000 dvd du film vendus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *